Les campagnes limousines au XVIIIe siècle - Une spécialisation bovine en pays de petite culture.pdf

Les campagnes limousines au XVIIIe siècle - Une spécialisation bovine en pays de petite culture PDF

Jean-Pierre Delhoume

Le Limousin est depuis longtemps une terre délevage. Cette activité sest précocement orientée vers la commercialisation de bœufs gras destinés surtout à la capitale. Cette activité prend une telle ampleur au XVIIIe siècle quelle constitue la principale ressource économique de la province. Lexploitation judicieuse des caractéristiques naturelles de celle-ci - forte pluviosité, abondance de lherbe, irrigation des prés de fauche - et lutilisation de produits locaux abondants et dun faible coût - foin, raves et châtaignes - permettent aux éleveurs dengraisser les bovins à létable durant lhiver et de fournir ainsi la capitale pendant les mois où les autres provinces comme la Normandie ne lapprovisionnent que faiblement. Cette méthode permet au Limousin de sinsérer avec succès dans le plus grand marché du royaume et de devenir le second fournisseur de celui-ci en bovins. En se démarquant de la préoccupation primordiale du siècle - la production de blés avant tout - lélevage bovin limousin fait ainsi figure dune spécialisation agricole impliquée dans léconomie de marché qui contraste avec la représentation traditionnelle de la province souvent décrite à travers le prisme de la misère, de larchaïsme de ses pratiques agricoles et de lisolement.

Ouvrages reçus - Accéder à des milliers de publications ... DELHOUME (Jean-Pierre), Les campagnes limousines au XVIIIe siècle. Une spécialisation bovine en pays de petite culture, Limoges, PULIM, 2009, 455 p. Estudos Ibero-Americanos. Revista do departamento de História. Programa de Pós-Graduação em História. PUCRS-Pontifícia Universidade Católice du Rio Grande do Sul, vol. 34, n° 2, juillet-décembre 2008, 203 p. GARDy (Philippe), L’ombre

6.72 MB Taille du fichier
9782842874841 ISBN
Les campagnes limousines au XVIIIe siècle - Une spécialisation bovine en pays de petite culture.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.turossheadcountryclub.com.au ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Au XVIII e siècle, le maillage est assez dense, toute paroisse se trouvant au moins à une quinzaine de kilomètres d’un lieu de foire, qui correspond souvent à une localité de 1000 à 2000 habitants. La vente des bestiaux constitue sa raison d’être : bœufs de harnais au printemps, bœufs gras en fin d’ automne et hiver (novembre Les sculpteurs de l'éphémère PDF Complet - Le livre

avatar
Mattio Müllers

Jean-Pierre Delhoume - crl-limousin.org • Les Campagnes limousines au XVIIIe siècle : Une spécialisation bovine en pays de petite culture (préface de Michel Cassan), PULIM, 2009. • La Paroisse de Champsac en son enclave Grateloube au milieu du XVIIIe siècle : Les hommes, les lieux habités, le paysage, la propriété foncière, les occupations humaines, Amitiés généalogiques du Limousin (Collection « Témoin de notre

avatar
Noels Schulzen

Jean Pierre Delhoume. Les campagnes limousines … Jean Pierre Delhoume. Les campagnes limousines au XVIIIe siècle. Une spécialisation bovine en pays de petite culture. Préface de Michel Cassan

avatar
Jason Leghmann

Les campagnes limousines au XVIIIe siècle : Une spécialisation bovine en pays de petite culture. Jean-Pierre Delhoume · 1 critique · Au coeur du maquis par ...

avatar
Jessica Kolhmann

Le Limousin est depuis longtemps une terre d’élevage. Cette activité s’ est précocement orientée vers la commercialisation de bœufs gras destinés surtout à la capitale. Cette activité prend une telle ampleur au XVIIIe siècle qu’ elle constitue la principale ressource économique de la province. L’exploitation judicieuse des caractéristiques naturelles de celle-ci – forte